Spiro Scimone

Publié le par Monsieur Guy

Nunzio de Spiro Scimone

Mise en scène : Thierry Lutz
Avec : Christian Abart et Christian Lucas


 

Au Lucernaire jusqu'au 11 septembre

 

 

Après Antonio Tarentino et son Stabat Mater, le Lucernaire nous invite à découvrir un nouvel auteur italien de théâtre contemporain: Spiro Scimone. Ils ont en commun touts les deux  de s'intéresser aux petites gens.

 

Sans misérabilisme, ni pathos Spiro Scimone écrit un théâtre à l'abord facile, mais qui nous emmène au plus profond d'une réflexion sur notre rapport à l'autre, sur fond d'un duel sans merci entre la vie et la mort.

 

Autour d'une assiette de pâtes, d'un verre de vin, la vie apparaît dans toute son urgence, dans le quotidien des deux comparses: Nunzio et Pino.

 

Nunzio, c'est la fragilité. Candide et naïf, la vie est pour lui un enchantement de chaque instant. Bien qu'il ait  les poumons atteints par les produits nocifs   qu'il inocule dans son entreprise, il continue  à vénérer son patron.

 

Pino, c'est la force. Tueur à gage mafiosi, il vit entre dans la perspective d'un nouveau contrat et la crainte d'être lui-même éliminé.

 

 


NUNZIO.JPG

 

 

 

La mort se joue de Nunzio, quand Pino tente désespérément de vouloir se jouer d'elle. Ce n'est que dans la vie, dans l'immédiateté du quotidien qu'ils se réunissent et que tout devient sérieux et important, même et surtout ce qui pourrait nous apparaître futile.      

 

Je me suis souvent posé la question de savoir pourquoi l'on appelait le crime organisé, le milieu. En sortant de Nunzio, j'avais comme un début de réponse. Dans l'entreprise de Nunzio, ou dans la mafia de Pino, la mort est au centre.  

 

Il faut saluer la belle cohésion de ce spectacle que l'on doit à la Compagnie Tam Tam Théâtre, basée à Pau. De la mise en scène de Thierry Lutz,  à la scénographie de Blandine Vieillot et les lumières d'Hervé Bontemps, tout concourt, avec les belles interprétations de Christian Abart et de Christian Lucas  à nous faire passer un beau moment de théâtre.

 

Molière, Oscar Wilde, Ionesco, Aziz Chouaki, Dubillard, Guitry...au Lucernaire cet été!!

lien vers le Lucernaire



Publié dans Théâtre

Commenter cet article