Nuit Blanche chez Francis et La vie va où?... au Lucernaire

Publié le par Monsieur Guy


Nuit Blanche chez Francis et La vie va où?


C'est au Lucernaire où quelques infiltrations de subventions publiques sembleraient nécessaires pour retrouver une meilleure santé, que l'on peut voir en ce moment, et tout l'été, deux superbes spectacles: Nuit Blanche chez Francis et La vie va où?...


                                                                Francis Blanche


 

"Quand on a la santé, c'est pas grave d'être malade", nous disait Francis Blanche. La santé, ils l'ont, les quatre comédiens de la compagnie "La Belle Equipe": Jean-Baptiste Artigas, Guillaume Destrem,  Alain Dumas,  Didier Le Gouic. Dans une belle énergie ils enchaînent chansons, saynètes, poèmes, calembours et aphorismes. Nous laissant entendre toute la diversité et la singularité de l'œuvre de Francis Blanche. Francis Blanche ne peut être réduit au simple rôle d'amuseur. Ce n'est pas la nostalgie qui m'a conduit à voir ce spectacle, mais l'amour de l'humour et du verbe. Et cet humour là est sans commune mesure avec ce que l'on peut entendre et voir en ce moment. Francis Blanche est le petit fils de Molière, de  La Fontaine. Le fils d'Alphonse Allais, d'Oscar Wilde et le grand frère de Fernand Raynaud, Pierre Desproges. Cette lignée c'est éteinte avec l'arrivée de Coluche. Depuis, nos soit disant humoristes sont à l'humour ce que le populisme est à la politique. Les bons, voir les très bons, n'intéressent pas les programmateurs et les médias.

 


Alors courrez voir et entendre cet humour là, ce n'est pas de la distraction. Je n'aime pas que l'on veuille me distraire, j'ai toujours l'impression que l'on me fait les poches pendant ce temps.

 

Une détente, oui, je préfère. L'instant où les muscles de la pensée rationnelle et formatée baissent la garde. Où la tension et l'attention de nos pensées singulières entrevoient un monde aux limites incertaines. Détente, un bien joli mot. Et le rire en récompense.

Un avant goût :

http://www.dailymotion.com/video/x1xs46_extraits-nuit-blanche-chez-francis_creation

Jusqu'au 1er août 2009

 


 Le lendemain, un étage plus haut, au Lucernaire, second émerveillement.  La vie va où?... de et avec Michèle Guigon. Les plus beaux  spectacles sont souvent ceux qui n'ont pas peur des limites et qui en jouent comme le funambule du fil.

 


Michèle Guigon est le fil tendu entre la comédienne confirmée qu'elle est, et l'amie en mal de confidence. Elle est dans un même temps l'acrobate qui s'accroche aux mots jusqu'à les tordre pour en faire jaillir une pensée étonnante. Surprenante, dans sa manière de parler de choses qui sont le terrain de prédilection des psy de tout poil ou des grand couturiers du prêt à penser. Pour réchauffer la vie, elle  caresse la chute, la maladie, la mort. Nous rends palpable le vide de vies pliées sous le poids de l'évidence du sens commun.

 


"Faut avoir la santé pour traverser la maladie" nous dit Michèle Guigon, Francis Blanche c'est trouvé une sœur, et nous aussi.

Un avant goût:

http://www.dailymotion.com/bernardweb/video/x62if3_la-vie-va-ou-avignon-2008_fun

Jusqu’au 29 août 2009

Commenter cet article