Bernard Azimuth

Publié le par Monsieur Guy

Ah!

Auteur : Bernard Azimuth

Metteur en scène : Patrick Dray

Avec Bernard Azimuth

Le 15 juin au Café de la Gare à 19h -  41, rue du Temple Paris 75004

 

Du 8 AU 31 JUILLET 2009 AU FESTIVAL D AVIGNON au Théâtre Le Cabestan

 

Bernard Azimuth n'aime pas la ligne droite. Ce n'est sûrement pas pour lui le plus court chemin entre un point et un autre. Tout commence par le Ah! d'un ami étonné de le voir arriver à une soirée, annulée au dernier moment, soirée pour laquelle il avait téléphoné une heure avant pour dire qu'il ne viendrait pas.

 

"Ah", c'est le titre du spectacle, mais aussi ce que se dit le spectateur au départ des multiples péripéties défiant les lois du sens commun. Son spectacle est comme un arbre qui pousse devant nous. Ses divers quiproquos sont semblables à des branches qui, au premier abord, nous paraissent dissemblables, mais qui au final, font cohésion. Cette cohésion prend racine dans un terreau commun à tous et que Bernard Azimuth explore avec talent: les écarts et contradictions entre la pensée et l'action.

 

Dans cet écart, cet entre-deux, Bernard Azimuth incarne la parole. Celle qui se perd ou se coupe, celle qui se prend ou se laisse, qui ne se tient pas toujours. Il est tout à la fois contorsionniste, acrobate, jongleur et équilibriste du langage. Dans un de ses plus beaux moments, faute d'avoir le dernier mot, il s'empare des premiers qui passent pour leur enlever leurs consonnes.

 

Les paroles fusent et s'envolent et le rire reste durant tout le spectacle. Dans une mise en scène de Patrick Dray, Bernard Azimuth plie en deux et tord allégrement les boyaux de la bonne raison et du bon sens.

Publié dans Théâtre

Commenter cet article